Archives de Tag: Gil Courtemanche

Un dimanche à la piscine à Kigali – Gil Courtemanche

COURTEMANCHE, Gil (2000)

Boréal

284 pages

Bernard Valcourt est un cinéaste québécois un peu désabusé qui est au Rwanda pour filmer, écrire. Quoi? Lui-même ne le sait pas trop. Il commence par vouloir faire un documentaire sur le sida, fléau qui ravage le pays, puis sans trop le prévoir, il se retrouve au milieu du génocide de 1994.

Un excellent livre qui parle d’amour sur fond de génocide. C’était assez délicat comme mission, mais c’est très bien réussi. J’ai beaucoup, beaucoup aimé, mais j’ai trouvé que la mollesse de Valcourt pendant les 2/3 du livre prenait trop de place. C’est dur à expliquer, mais l’histoire ne pouvait être autre, car s’il n’avait pas été si mou, ni rempli de ses beaux principes, il aurait filé avec Gentille beaucoup plus tôt, et le livre n’aurait pas été ce qu’il est. Mais j’ai quand même eu l’impression que l’essentiel du livre se déroulait dans les 50 dernières pages.

Le livre m’a ouvert les yeux sur ce génocide dont nous avons beaucoup entendu parler, mais que nous ne connaissons quand même pas. J’ai vraiment hâte de lire le livre du général Roméo Dallaire, J’ai serré la main du diable : la faillite de l’humanité au Rwanda, qui me donnera un peu plus de substance historique (700 pages quand même).

Un incontournable.

4/5

(critique originale – 2006)

Publicités

5 Commentaires

Classé dans Courtemanche Gil