Archives de Tag: Ken Follett

Les Piliers de la Terre – Ken Follett

FOLLET, Ken

MAJ 2011: Le paragraphe suivant date de l’été 2005. Je venais de lire la première partie du livre de Follet qui s’intitulait Ellen. J’avais détesté. Mais cet été, loin de la maison et en manque de lecture, j’ai trouvé le livre complet dans une librairie d’occasion pour quelques dollars. Je l’ai acheté même si ma première impression avait été négative, car j’avais l’impression qu’après avoir vécu en Angleterre, je pourrais l’apprécier un peu plus, y voir plus clair, le comprendre mieux. J’aurais pu effacer ma critique de 2005 et vous faire croire que j’étais tombée amoureuse de cette oeuvre dès ses premières pages il y a six ans, mais j’ai décidé de la garder. Je trouve ça drôle de voir la différence que cinq ans peuvent faire. Alors, voici ma première critique (2005), puis la dernière.

Nous sommes en France, au XIIe siècle, et nous suivons les tourments et les obstacles d’un maçon rêveur et de sa famille. À travers les guerres et les traîtrises, les évêques et les pauvres habitants, nous avons droit à un genre de roman dramatico-historico-policier. Bon, je sens que je vais me faire des ennemis… Je ne me sens pas trop en droit de critiquer le livre, car je crois que cette nouvelle édition a divisé le livre de Follet en plusieurs tomes. Le mien ne contenait que 478 pages et se terminait à peu près lorsque le maçon (j’oublie déjà son nom, c’est pour dire combien il m’a marquée) commence finalement à construire SA cathédrale. Je me suis ennuyée à mort dans ce livre et je l’ai lu très en diagonale, comme on dit. Pourtant, l’histoire était intéressante, tout y était pour me plaire, car j’aime beaucoup ce type de roman, le genre où on retrouve de la fiction basée sur une certaine vérité. Malheureusement, les personnages m’endormaient. De vrais caricatures. À mon avis, aucun n’avait une personnalité intéressante. Il y avait le bon maçon un peu niais, sa bonne femme qui finit par mourir pour, évidemment, laisser la place à la mystérieuse et magnifique Ellen, le méchant évêque qui fera tout pour se venger du pauvre maçon qui l’a roulé, etc. Eurk! Eurk! Eurk!

Ma note : 2/5

(critique d’origine 2005)

—————————————————————————-

Comme quoi seuls les fous ne changent pas d’idée…

J’ai repris le livre de Follet du début cet été. Et cette fois, j’ai beaucoup aimé! Je pense encore que le début est assez lent et que certains personnages sont plutôt stéréotypés, mais je suis aussi capable d’admettre que la première partie terminée, je me suis laissée prendre à l’histoire. Je crois que le fait d’avoir vécu en Angleterre pendant deux ans a réveillé mon intérêt, car j’habitais tout près de Winchester, alors j’ai pris plaisir à imaginer l’histoire dans les environs que j’ai connus. Je dois aussi dire que j’ai beaucoup aimé l’histoire d’Aliena et de Jack, qui n’était pas vraiment commencée dans le premier tome que j’ai lu il y a six ans. À mon avis, ces deux personnages sont les plus équilibrés.

Ce qui m’amène à parler des autres personnages. À mon avis, il y a des limites à stéréotyper les acteurs. Il y a des limites à utiliser un personnage aussi méchant et diabolique que celui de William Hamleigh. « Trop, c’est comme pas assez »,  et ce genre de personnage devient une caricature de lui-même.

Ma note 2011 : 4/5

Je pense que pour ce qui est de l’histoire, j’aurais donné un 3.5, mais pour l’histoire et le travail de recherche et pour m’avoir donné le goût de lire la suite, j’y vais d’un 4/5.

Avez-vous vu la série télévisée? Je l’ai vue et je n’ai pas été impressionnée. J’aurais dû la regarder avant de lire le livre… Je l’ai visionnée tout de suite après ma lecture et disons que les coins sont ronds…

Version originale : The Pillars of the Earth

Publicités

12 Commentaires

Classé dans Follet Ken