Dans sa bulle – Suzanne Myre

Suzanne Myre (2010)

Éditions Marchand de feuilles

411 pages

Mélisse est préposée aux bénéficiaires à l’unité des soins prolongés d’un hôpital de Montréal. Sa vie, qui tourne d’habitude autour de l’insomnie, de la natation, des films d’horreur et de quelques amis, sera bientôt chamboulée par un trio d’hommes: Michel, son ex, bédéiste et employé à la caf de l’hôpital; David, un journalier qui lui tombe sur les nerfs et à qui elle tombe dans l’oeil; et le Dr Henry, le nouveau gériatre.

J’adore cette auteure. Après avoir répété à qui voulait bien m’entendre que j’espérais que la nouvelliste écrive un roman, eh bien, me voilà servie. Malgré une fin rafistolée trop vite, à mon avis, j’ai beaucoup aimé. Myre n’a pas perdu son mordant, et presque toutes les phrases sont du bonbon. Elle ne met pas de gants blancs et n’a pas peur d’écorcher celui qui passe sur son chemin.

J’adore la plume ironique et remplie d’autodérision de Suzanne Myre et j’adore ses personnages. Même dans ses nouvelles, où les pages sont limitées, ils étaient bien définis. Ici, dans ce livre de 400 pages, elle a le loisir de les explorer et de les exploiter encore plus, et c’est superbe. Les personnages principaux sont complets et originaux. Pas de personnage beige. C’est peut-être ce que certains lui reprocheront (d’être un peu trop flyée), mais moi, ça me parle. Malgré quelques ressemblances de style entre le roman et les nouvelles, l’histoire n’est pas qu’une longue nouvelle rigolote. Le prétexte de l’hôpital, que Myre connaît bien car elle y travaille, sert aussi à nous illustrer des pans de la vie, ce que nous vivons ou allons tous vivre un jour. On y parle de solitude, de recherche de quelque chose de plus grand, des relations avec les autres, de malaise, de la situation des personnes âgées, etc. Mais n’ayez crainte! Ça ne tombe pas dans le mélo. Myre fait état de la situation avec un humour noir, et au lieu de plaindre tout un chacun, elle nous pousse plutôt à nous grouiller le derrière.

Quelques extraits:

« On s’embrasse fort, mais pas trop, la barbe de David est aussi piquante que des cure-dents. Du bout de sa langue, il effleure chacune de mes dents, des molaires aux incisives, comme s’il en faisait l’inspection détaillée, ou le nettoyage. J’ai des visions de chimpanzés qui s’épouillent mutuellement, de petits oiseaux qui nettoient le dos des hippopotames. Une fois la procédure terminée, on a de la bave jusque sur le menton. » (p. 179)

« J’ai déjeuné avec mon mari un matin, mais j’ai soupé seule le soir. » (p. 399)

4.5/5 – à cause de la fin rapido presto

Pour plus d’information sur le livre ou l’auteure:

Pour plus d’information sur le livre ou l’auteure:

Sa page sur le site des Éditions du Marchand de feuilles

Un article dans La Presse

Un article dans Le Devoir

Publicités

9 Commentaires

Classé dans Myre Suzanne

9 réponses à “Dans sa bulle – Suzanne Myre

  1. Il est dans ma PAL et à chaque fois que j’en entends parler, ça me donne plus envie de le lire!

  2. Caroline

    J’ai trouvé que ce roman, c’était presque de la chicklit, mais ça m’a divertie et je l’ai lu en deux jours sans pouvoir le lâcher!

  3. J’ai beaucoup aimé, mais je suis une inconditionnelle de Suzanne Myre, alors je ne suis peut-être pas objective 🙂

    Caro, chiklit? J’avoue que je ne connais pas trop. Le seul chicklit que j’ai lu, c’est Rafaëlle Germain et je n’oserais jamais la mettre au même niveau que Suzanne Myre. Ce que j’aime de Dans sa bulle, c’est que oui, c’est drôle et ça se lit bien, mais il y a tellement plus qu’une histoire d’amour.

  4. Ravie que tu aies aimé. C’est différent de ce que nous a offert l’auteure jusqu’à présent mais il est à découvrir.
    Pssst, pas vraiment d’accord avec Caro qui classe ce roman dans «Chicklist» ! Ouf!! Malgré que je respecte son opinion, je crois personnellement que «Dans sa bulle» est vraiment beaucoup plus qu’un simple petit roman divertissant comme on classe généralement le genre chicklist. Sans rancune 😉

  5. voilà de quoi à ajouter à ma lal québécoise 🙂

  6. La couverture de ce roman m’avait un peu rebutée… mais ça fait plusieurs avis positifs que je lis alors bon, pourquoi pas! ;))

  7. Karine, bienvenue! J’ai entendu quelques commentaires négatifs sur la couverture, mais honnêtement, moi, je n’y avais jamais porté attention. Mais faut dire que je ne suis pas trop objective. J’adore Suzanne Myre 🙂

  8. Yueyin, bienvenue aussi 🙂 Deux nouveaux blogues à ajouter à ma liste. Yé! Je vais aller voir ta LAL québécoise.

  9. Pingback: Livres lus en 2011 | les livres de Mélodie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s